Ste Marie-16.jpg

MADAGASCAR

Pourquoi partir à Madagascar avec nous ? 

 

Madagascar est certainement une des dernières destinations sauvages de la planète.

Stéphane Kefferstein, fondateur de Contrées Sauvages, y a vécu pendant 8 ans.

 

Il a travaillé auprès du Ministre du Tourisme de Madagascar pour notamment promouvoir la destination, développer l’écotourisme dans la Grande Île, lutter contre le tourisme sexuel avec des enfants et favoriser et organiser l’observation des baleines pour protéger ces cétacés

Nous avons sélectionné quatre séjours dans les zones les plus belles et les plus reculées de la Grande Île. 

Madagascar

 

Située au large de l’Afrique entre le canal du Mozambique et l’Océan Indien, Madagascar est reconnue comme un véritable musée vivant. Sa nature se caractérise par un ensemble d’écosystèmes variés (forêt tropicale, forêt sèche, bush,…) abritant des espèces très particulières, dont le taux d’endémisme atteint 85%.

 

Madagascar, c’est aussi 5000 km de littoral très préservé : plages paradisiaques, baies et récifs parmi les plus beaux du Monde, 3ème plus grande barrière de corail de notre planète, reproduction des baleines à bosse.

 

Mais le pays possède également un patrimoine culturel et un artisanat exceptionnels. Et n’oublions pas la gentillesse et l’accueil des Malgaches !

Un paradis pour l’écotourisme

 

 

Madagascar s’est séparée de l’Afrique depuis au moins 160 millions d’années. Un nombre élevé d’espèces appartenant aux règnes végétal et animal prouvent ce long passé d’isolement comme les imposants baobabs, dont il existe à Madagascar 7 espèces contre seulement une sur le continent africain.

Les forêts pluviales de l’Est, les forêts sèches et les Tsingy à l’Ouest, le bush épineux du Sud, les Hautes Terres Centrales démontrent la grande diversité des écosystèmes à Madagascar. Comment parler en quelques lignes des 19 000 espèces végétales répertoriées dont quelques 1000 variétés d’orchidées en sachant que cet inventaire n’est pas définitif ? De nouvelles espèces sont encore régulièrement découvertes. 85 % de la flore et de la faune de Madagascar est endémique.

Les caméléons sont parmi les plus beaux du Monde.

Mais ceux qui représentent le mieux la Grande Île sont sans conteste les lémuriens. Leur taille va du Microcèbe nocturne, pas plus gros qu’une souris, à l’Indri, le plus grand lémurien, connu pour la beauté de son chant mélancolique.

 

Madagascar possède 5000 km de côtes, préservant aussi un environnement marin exceptionnel. Le Nord-Ouest est le domaine des criques, des plages de sable blanc et des îlots coralliens : Nosy Komba, Iranja, Mitsio et bien sur Nosy Be. A Tuléar, se trouve la troisième plus grande barrière de corail de notre planète. La côte Est est restée très sauvage, notamment dans la baie d’Antongil où l’environnement marin exceptionnel est protégé par un parc marin. De Juin à Septembre, les baleines à bosse remontent de l’Antarctique pour se reproduire et mettre bas autour de l’Île paradisiaque de Sainte-Marie

Madagascar c’est aussi le paradis de la plongée sous-marine et du snorkelling. Les récifs coralliens font partie des plus beaux sites de plongée au Monde. Il n’est pas rare d’observer au milieu des coraux et des poissons multicolores, des tortues marines voire des raies Manta et des requins baleines.

 

Tous nos guides sont des naturalistes confirmés. Comme dans tous nos séjours, Contrées Sauvages n’oublie pas la culture et l’humain.

L’écotourisme est une forme de tourisme alternatif centré sur la découverte de la nature. Généralement pratiqué en petits groupes ou à l’échelle individuelle, il privilégie l’observation, l’interprétation, l’éducation et l’étude des milieux naturels.

On part non seulement à la découverte des paysages, de la faune et de la flore d’une région mais aussi à celle de ses habitants.

Notre objectif est également de vous faire découvrir la richesse de la culture malgache et de vous aider à comprendre l’impact de l’homme sur son environnement.

 

Tourisme Responsable

Notre passion pour la nature malgache nous amène forcément à vouloir la protéger. Madagascar est un paradis pour les naturalistes car sa biodiversité y est unique. Si près de 85% des espèces animales et végétales sont endémiques, cela signifie aussi que cette flore et cette faune uniques sont vulnérables. Madagascar est un pays pauvre et il y est difficile d’engager des moyens importants pour la préservation de ses trésors naturels. Cette biodiversité peut facilement devenir menacée.

Contrées Sauvages s’inscrit complètement dans une démarche de tourisme durable et responsable

  • Nous avons choisi de limiter volontairement nos groupes à 8 participants maximum afin de gêner le moins possible les espèces animales et notre impact dans les aires protégées

  • Que ce soit pour l’observation d’un lémurien, d’un caméléon ou d’une baleine, les distances doivent être respectées pour ne pas les perturber. Il est préférable de laisser l’animal s’approcher naturellement que de foncer sur lui ! Nos guides aguerris aux techniques d’affut et d’approche et experts en éthologie favoriseront des observations remarquables et respectueuses de la faune sauvage.

  • Nous respectons complètement la philosophie de l’écotourisme en limitant au maximum notre empreinte. Aucune trace de notre passage ne doit être laissée !

  • Nos guides veilleront à ce que vous n’achetiez pas de souvenirs participant à la destruction du milieu naturel (bois rares, écailles de tortue, coquillages, coraux)

  • Notre démarche est aussi pro-pauvre. La préservation de la nature à Madagascar passe avant tout par une implication de la population. Les communautés doivent bénéficier de l’activité touristique si on souhaite les voir protéger ces trésors naturels. C’est pourquoi Contrées Sauvages s’engage à appuyer des projets de tourisme communautaire, des écoles de brousse en périphérie des aires protégées, à promouvoir l’artisanat malgache et à privilégier les structures d’hébergement durables.

Nos Séjours

Contrées Sauvages propose actuellement quatre séjours à Madagascar :

  - Un séjour kayak de mer le long de la grande barrière de corail dans le pays des pêcheurs Vezo

 - Un séjour aventure (randonnée, plongée, kayak de mer) dans la zone la plus sauvage de Madagascar, la péninsule de Masoala, couverte de forêt primaire.

 - Un séjour de croisière et de plongée sous-marine dans une des plus belles régions de la Grande île, l’archipel de Nosy Be.

 - Un séjour en compagnie d’une association scientifique qui étudie les baleines à bosse sur l’île paradisiaque de Sainte Marie.

 

D’autres séjours sont en préparation. Pour tous ces séjours, des extensions sont possibles et Contrées Sauvages peut préparer des séjours sur mesure à Madagascar, n’hésitez pas nous le demander.   

05-2.jpg

Séjour Kayak de mer Vezo

BALEINE.jpg

Séjour observation des baleines à bosse à l’Île Sainte Marie 

05.jpg

Séjour aventure dans la Péninsule de Masoala. 

mobula-fd.jpg

Séjour aventure croisière plongée sous-marine dans l’archipel de Nosy Be