Monolithes Quarry Mingan.jpg

QUEBEC

Kayak de mer, oiseaux et baleines aux Îles Mingan

PRIX

À partir de 2500€

par personne

PÉRIODE

du 1er au 9 juin 2022 et sur demande

PARTICIPANTS

5 à 10 participants

DURÉE

9 jours

Possibilité de combiner avec un autre séjour au Québec

NIVEAU

Accessible à tous, bonne condition physique

DESCRIPTIF DU SEJOUR

Ce séjour a lieu sur la Côte-Nord du Saint Laurent. Reliée par la route au reste du Québec depuis seulement trois décennies, la Côte-Nord représente le Québec mythique, pays des anciens trappeurs, des pionniers, des amérindiens innus et des baleines. Cette région est très sauvage : d’un côté la forêt à perte de vue et de l’autre des plages et des grèves léchées par les eaux du Saint Laurent. C’est le côté maritime que nous vous proposons d’explorer en kayak de mer. En face du port acadien de Have Saint Pierre se trouve l’archipel des îles Mingan, réserve de parc national. Cet archipel est constitué de 40 îles calcaires et d’un millier d’îles et d’îlots granitiques qui s’étalent sur 150 kilomètres de littoral. Ce séjour se déroule en juin. Ce mois est parfait pour pagayer et observer la nature sauvage : les journées sont longues, les conditions météorologiques sont favorables, les mouches et moustiques ne sont pas encore trop nombreux, les oiseaux de mer nichent par milliers, le capelan foisonne et avec lui les mammifère marins qui s’en nourrissent comme les phoques et les baleines.  

Le capelan attire notamment les petits rorquals. Ces fins chasseurs utilisent les obstacles comme les falaises ou même nos kayaks pour attraper les capelans. D’autres mammifères marins sont nombreux autour des iles : phoques gris, phoques communs (veau marin), marsouins et avec de la chance de grandes baleines (rorqual commun, baleine à bosse). 

Les oiseaux sont partout à cette saison : nombreuses espèces de limicoles (chevaliers, bécasseaux et pluviers), eiders, sternes arctiques et alcidés. Les petits pingouins s’observent souvent en kayak et l’île aux perroquets abrite la plus grosse colonie de macareux moine du Québec. 

L’archipel compte aussi la plus grande concentration de monolithes du Canada. 

Pour découvrir la beauté sauvage de ces îles, le camp de base est installé sur la Grande île. La situation centrale de cette île permet de nombreuses activités. L’île possède aussi de nombreux et magnifiques monolithes. Le camp de base nous laisse toute la liberté d’adapter le programme des journées en fonction de la météo, de l’état de la mer et de l’humeur de chacun. L’exploration quotidienne en kayak sera privilégiée. Toutefois, si la mer en décide autrement, nous en profiterons pour arpenter les îles à pied, découvrir la flore, les platiers, les monolithes et observer la faune, autrement. Nous saisirons ainsi l’occasion d’aller à la rencontre d’une baleine observée au large, d’un attroupement de Phoque gris ou des plongées fulgurantes de centaines de fous de Bassan. 

Le campement, bien que rudimentaire sur cette île ou nous serons seuls au monde, est confortable. Nous bénéficions des installations de Parc Canada en y ajoutant une touche de confort : tentes confortables, poêle au propane et batterie de cuisine complète pour la cuisine, chaises de camping ,douche chaude, toile pour se réfugier lorsqu’il pleut. Un emplacement permet aussi de se retrouver le soir autour d’un feu de camp pour admirer la voie lactée au son du clapotis des vagues. Les repas sont composés à partir de produits frais et locaux. La région est réputée pour ses poissons et ses fruits de mer et nous approvisionnons directement auprès des pécheurs ou de la poissonnerie locale. Bien manger fait partie des principales composantes du succès d’un voyage et nous nous efforçons à préparer de savoureux repas à partie des produits du terroir. 

L’avantage du camp de base est de pouvoir pagayer tôt le matin, au coucher du soleil ou même de faire une sortie nocturne pour apprécier la bioluminescence et pourquoi pas approcher une baleine. Nous sommes équipés en kayaks simples ou doubles et tout l’équipement est fourni. 

Ce séjour extraordinaire est le fruit d’un partenariat avec une entreprise locale: Noryak Aventures. Son fondateur, Mathieu Bourdon a choisi de vivre pas loin du bout de la route depuis 25 ans.  Depuis il parcourt la région inlassablement. En Minganie comme en Côte-Nord, à coups de pagaies et de passion, il explore, fouille les rivières, les anses et les baies. Kayak de mer, rafting, kayak de rivière, canot, il a exercé tous les métiers reliés à la pagaie : enseignement, développement de sentiers maritimes et aménagement de rivière, guidage, formation. Il a su au fil du temps s’entourer d’une équipe de guides passionnés et professionnels. Mathieu est un explorateur amoureux du territoire qu’il habite et il connait parfaitement la faune de la région et les endroits où nichent les oiseaux. Il y passe les étés à guider, explorer, cueillir ou pêcher, et les saisons froides à parcourir le territoire en ski ou en motoneige et parfois à enseigner les activités de plein air dans les communautés amérindiennes innues de la côte. Noryak respecte complètement les principes du tourisme durable et équitable. 

Détails du voyage

LES POINTS FORTS

  • 8 jours sur une île inhabitée et sauvage dans la réserve de parc national de l’archipel des îles Mingan

  • Un camp de base confortable monté pour 7 nuits sur Grande île, au milieu des îles Mingan

  • Nombreuses possibilités de randonnées en kayak de mer ou pédestres

  • Juin est une très bonne période pour l’observation de la faune marine

  • Phoques, marsouins, baleines et oiseaux de mer observés en kayak et à pied 

  • Découverte en kayak de mer de plusieurs îles de l’archipel et de la baie de la Romaine

  • Excursion sur l’île aux Perroquets pour observer les macareux moine

  • Des repas préparés à partir des produits du terroir et savourés autour du feu de camp

  • Un des plus beaux sites de la planète pour l’observation des baleines, notamment des petits rorquals qui se nourrissent en juin des capelans.